Piarres Larzabal Kolegioa

 

Nautika Eguna

EasyScol

Seaska

Ikastolen Elkartea


Herri Urrats

 

Cette année encore, une édition couronnée de succès pour les élèves de notre collège en Avignon, qui participaient au programme de l'association "Scène d'enfance et d'ailleurs 2019" du 8 au 12 juillet. La chaleur n'a pas altéré leur enthousiasme et leur qualité d'écoute, lors des spectacles, est resté intacte tout au long du séjour.

Les pièces La vrille du chat, Blanche Neige et ses princes, Une vie de papier laisseront sur eux des souvenirs impérissables dans la mesure où des rencontres avec les artistes ou metteur en scène ont été programmés pour prolonger le plaisir des représentations. Saluons la prestation d'Eneko Baudin, un élève de troisième, notre ambassadeur à la cour d'honneur, qui a porté les couleurs de notre collège sur la scène, auprès des plus grands noms du théâtre.

Et si ce séjour a vu le jour, c'est bien grâce à la Communauté d'Agglomération Pays Basque sans qui ce voyage n'aurait pu se faire. En effet, leur aide financière a contribué grandement à ce qu'un plus grand nombre d'enfants s'inscrive à ce voyage culturel. C'est la troisième fois que le collège se rend en Avignon !

Que de bons souvenirs..... avant l'été !

Jeudi 4 juillet, un groupe d'enseignants, élèves, parents et même grands-parents se sont rassemblés devant l'Inspection Académique de St Jean de Luz... Les journalistes radio, presse et télévision étaient également présents et nous les remercions de diffuser régulièrement nos nouvelles !

Tôt ce matin, un chauffeur officiel s'est présenté au Collège Ravel de St Jean de Luz afin de récupérer les copies de sciences rédigées en langue basque pour les amener à Bordeaux.

Certains d'entre nous sont entrés dans les locaux de l'Inspection pour demander à ce que des correcteurs bascophones soient présents aux côtés des IPR lors de la correction. Nous espérons aussi que l'inspecteur de basque de son côté, nous soutienne et nous aide dans notre démarche...

D'autre part, des parents sont en train d'écrire par email au Ministre Blanquer afin d'exprimer leurs craintes...

Le personnel du collège de Cambo se mobilise aussi au centre de correction au collège Ursuya d'Hasparren, leurs copies ayant également été confisquées...

Nous espérons que toutes ces démarches aboutiront ! Un grand merci à ceux qui nous soutiennent et nous aident !

Ne pas oublier de signer la pétition en cliquant ici.

Enfin, mobilisons-nous aujourd'hui et demain en envoyant le message ci-dessous à l'adresse suivante du Rectorat : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Euskarako Ikuskariari / A l'attention de l'inspecteur de basque 

Ikuskari jaun agurgarria,

Goiz honetan, gure 3.eko ikasleen zientzietako kopiak zuzentze zentroetatik bahituak eta Bordaleko Errektoretzara eramanak izan dira. Biologiako eta fisikako inspektoreek zuzendu behar baldin badituzte, esukaldunak ez baitira, zuzenketa horiek ez dira zuzenak izango. Egoera hori ez da onargarria ! itzultzaile batzuk izendatuak izan daitezen, zure sustengua eskatzen dugu. Zientziak euskaraz ikasten baitira, brebeta euskaraz pasatzeko eskubidea lortu behar dugu !

 

Bio eta fisikako ikuskariei / A l'attention des inspecteurs de SVT et physique-chimie

Monsieur l'Inspecteur,

Ce matin les copies de sciences de nos élèves de 3ème ont été réquisitionnées et amenées au Rectorat de Bordeaux, car rédigées en langue basque. Il se peut qu'il vous soit demandé de procéder à la correction de ces copies, correction qu'il vous sera difficile d'effectuer sans être bascophone. Cette situation est inadmissible ! Nous vous demandons d'effectuer une demande officielle de traducteur afin que nos élèves soient justement traités. L'Education Nationale permet l'enseignement des sciences en basque, il nous faut maintenant avoir l'autorisation de passer les examens en basque.

Lundi 24 juin, nous avons reçu la visite des 22 élèves de dernière année de primaire d'Hendaye à l'occasion d'un défi-lecture.

Les semaines précédentes, les élèves des deux établissement ont d'abord travaillé sur différents supports liés aux thèmes du voyage, de l'aventure. Ainsi, nous nous sommes penchés sur el tableau L'oiseau bleu de Magritte, le poème Le secret de Obaldia, le roman L'enfant océan de Jean Claude Mourlevat, et l'album La Reine des fourmis a disparu de Fred Bernard.

Les élèves ont ensuite imaginé et mis en page des questions ludiques (charades, rébus, des questions à choix multiples).

Lundi, des équipes constituées d'élèves de Ciboure et d'Hendaye ont donc pu s'affronter dans la bonne humeur. L'après-midi s'est terminée avec un goûter sur l'herbe.

Cette année, les copies de sciences du centre d'examen Piarres Larzabal seront corrigées au collège Ravel de St Jean de Luz.

Nous CRAIGNONS, comme l'an dernier, que ces copies rédigées en basque ne reçoivent un "traitement spécial". Effectivement, en juin 2018, les copies avaient été confisquées et "corrigées" par des correcteurs non bascophones qui ne pouvaient pas comprendre la teneur des devoirs. Cela avait provoqué une vague d'incompréhension et un sentiment de frustration, tant chez les élèves, parents, enseignants, mais aussi auprès de touts les potentiels correcteurs bascophones qui étaient prêts à faire ce travail. Finalement, tout le travail des élèves était resté sans reconnaissance et avait été bafoué.

Cette année, professeurs, employés, parents, élèves, aitatxi - amatxi, frères et soeurs... et amis.... nous avons décidé d'être vigilants et nous appelons à deux rendez-vous :

Premier : mardi 2 juillet à 12h45 au rond point de Paries Socoa pour le collège Piarres Larzabal, jsute avant l'épreuve de sciences.

Deuxième : mercredi 3 juillet à 9h devant le collège Ravel de St Jean de Luz, rassemblement / tour de garde le premier jour des corrections. Nous voulons revendiquer que les copies de nos élèves soient corrigées, car tout est en place pour que cela soit possible. Nous savons que si cela nous est refusé, l'ordre vient du ministère et nous ne devons donc pas nous tromper d'ennemi.

Soyons nombreux à montrer notre soutien aux jeunes élèves de 3ème, nous le devons aux élèves de cette année, à tous ceux qui par le passé n'ont pas été corrigés et nous devons nous assurer que cela ne se reproduira plus.

Ce lundi 1er juillet, les épreuves officielles du brevet ont commencé !

Les élèves de notre collège se sont retrouvés ce matin avec leur convocation dans leur propre collège, centre d'examen !

Ce matin, français au programme, cet après-midi mathématiques et demain matin, histoire géographie et après-midi sciences !

Bonne chance à eux !

Le dimanche 30 juin, l'occasion de passer une agréable journée sur la plage de Socoa était programmée....

Une fois s'être inscrits au club Evi nautika, les enfants, adolescents et adultes pouvaient s'exercer à pratiquer de l'optimist, du catamaran, du paddle et de la bouée tractée !

En plus, il était possible de se pauser en se rafraîchissant à la buvette et en dégustant de bons talos, en rythme sur l'animation musicale assurée par certains parents !

Une journée bien sympathique partagée entre familles et amis et en plus au profit du collège Piarres Larzabal !

A renouveler l'an prochain !

Lundi 24 juin, quelques jour avant l'été et l'examen du brevet, les élèves de 3ème ont eu l'occasion de remonter dans le temps, jusqu'à la Deuxième Guerre Mondiale, en marchant sur le chemin du Réseau Comète.

Créé en 1941, ce réseau a opéré jusqu'en 1944, sauvant la vie de 800 pilotes alliés qui furent emmenés à l'autre bout de la frontière des Pyrénées.

Une fois la Bidassoa traversée, avec l'aide du Consultat Britannique, les pilotes étaient conduits d'abord à Madrid et ensuite à Gibraltar, d'où ils étaient emmenés à Londres.

Les collégiens ont réalisé une partie de ce parcours, depuis Urrugne jusqu'à la Bidassoa, terminant sur la place de Biriatou.

Une belle journée didactique !

Le lundi 24 juin, les élèves de 5ème sont allés au musée des Sciences à Miramon à Saint Sébastien. Ils ont participé à trois ateliers le matin : astronomie, électricité et plastination.

A midi, et grâce au beau temps, ils ont pique-niqué sur place.

L'après-midi, il y avait de quoi voir et expérimenter au musée interactif : Illusions d'optique, modules mécaniques, modules d'électricité et toute expérience qui permet de mieux comprendre le monde qui nous entoure.

Durant cette visite, les groupes d'élèves avaient un questionnaire à remplir.

Très bonne journée en espérant que les élèves auront une nouvelle vision des sciences.

Expérience à renouveler l'an prochain !