Piarres Larzabal Kolegioa

 

SACoche - Sésamath

EasyScol

Seaska

Ikastolen Elkartea


Herri Urrats

 

Depuis lundi 16 mars, notre collège Piarres Larzabal est fermé jusqu'à nouvel ordre.

Les élèves s'avancent à domicile grâce au travail remis par les professeurs, à distance.

Nous sommes tous responsables, nous devons tous nous protéger !

Occupons notre temps libre avec travaux manuels, atelier cuisine, chanson ou bien d'autres !

Mais restez à la maison ! Faites vous plaisir en langue basque ! Bon courage à vous tous !

Un petit clin d'oeil pour tout le personnel hospitalier et pharmaceutique qui travaille d'arrache-pied et qui est devant le risque tous les jours....

Jeudi 12 mars après-midi, tous les élèves du collège se sont rendus au cinéma Les Ecrans Luziens de Saint Jean-de-Luz pour visionner deux films.

D'un côté, les élèves de 6ème et 5ème ont assisté à la projection de "Le Mécano de la Générale", comédie réalisée en 1927 par Clyde Bruckman : "Le cheminot Johnie Gray partage sa vie entre sa fiancée Annabelle Lee et sa locomotive, la Générale. En pleine Guerre de Sécession, il souhaite s'engager dans l'armée sudiste, mais celle-ci estime qu'il se montrera plus tuile en restant mécanicien. Pour prouver à Annabelle qu'il n'est pas lâche, il se lance seul à la poursuite d'espions nordistes qui se sont emparés d'elle et de sa locomotive....."

D'un autre côté, les élèves de 4ème et 3ème ont assisté à la projection de "Fenêtre sur cour", thriller policier réalisé en 1955 par Alfred Hitchcock : "A cause d'une jambe cassée, le reporter-photographe L. B. Jeffries est contraint de rester chez lui dans un fauteuil roulant. Homme d'action et amateur d'aventure, il s'aperçoit qu'il peut tirer parti de son immobilité forcée en étudiant le comportement des habitants de l'immeuble qu'il occupe dans Greenwich Village. Et ses observations l'amènent à la conviction que Lars Thorwald, son voisin d'en face, a assassiné sa femme. Sa fiancée, Lisa Fremont, ne le prend tout d'abord pas au sérieux, ironisant sur l'excitation que lui procure sa surveillance, mais finit par se prendre au jeu....."

Les élèves sont sortis satisfaits des deux séances et sont retournés au collège afin de poursuivre leurs cours. Même si un travail de réflexion avait été fait en amont en cours de français, les élèves pourront travailler sa compréhension par la suite.

Suite au stage d'observation en entreprise effectué avant les vacances, les élèves de 3ème ont passé leur oral de stage, mardi 10 mars en dernière heure, à tour de rôle devant un professeur et quelques élèves de 6ème, 5ème et de 4ème.

Chaque élève devait être apte à présenter son stage et le métier approprié, en prenant compte certains critères : expression corporelle adaptée, expression orale correcte, cohérence et cohésion de l'expression, utilisation précise et correcte de la langue...

Les élèves ont été répartis en 22 groupes, et chaque enseignant "jury" comptait 3 à 4 élèves de 3ème. 

D'une manière générale,  les élèves ont bien approfondi leur dossier mémoire et ont été capables de le présenter devant un jury ainsi qu'un public.

Si les élèves le souhaitent, ce rapport de stage pourra être choisi et présenté pour l'oral du brevet.

Vendredi 20 février, dernière après-midi avant les vacances !! Et comment !?! Nous avons fêté le carnaval au collège !

A la pause déjeuner, tous les élèves se sont déguisés comme ils le souhaitaient ! Le thème était libre cette année ! 

Il y avait de tout : des pikatxus, des élèves en pyjama, des super héros, la famille d'Harry Potter, des abeilles, des garçons en filles, des rugbymen, la casa de papel, des savants fous, un arbre, des coccinelles, des M&M's, des filles "chic", des sportifs.... etc.... et même un radar !!!

Nous avons tout d'abord écouté le procès des élèves écrit et mis en forme par les élèves ! Et comment ! Combien d'événements lui ont été épaulés à notre Zanpantzarina !! L'épidémie du coronavirus, les incendies en Amazonie et Australie, l'accident de l'hélicoptère où se trouvait Kobe Bryan, le G7, et même les événements survenus au collège : la coupure d'électricité, l'alarme, l'état des WC, les résultats scolaires, les mots écrits par les enseignants ! Les responsable du procès ne lui ont laissé aucun argument à rajouter ! Avec l'accord du public, ils l'ont jugé responsable et ne lui ont donné aucun possibilité de se défendre ! Ils l'ont donc battu et détruit !

En suivant, les élèves sont entrés dans une ambiance de fête car la cour du collège était devenue un parc d'attractions dans lequel les élèves pouvaient y participer par petits groupes en se promenant de jeu en jeu ! Mega babyfoot, concours de sumos et grands jeux de société en bois !

L'après-midi s'est terminée par un gigantesque goûter préparé par les familles de 6ème et 4ème qui a été partagé entre tous !

Lorsque la sonnerie a retenti, tous les élèves ont pris le bus pour l'aventure des vacances scolaires !

Merci à tous les participants !!!!

Le 21 février, dernier jour avant les vacances, c'était une ambiance spéciale au collège : troisième journée "nahiera eguna" !

Comme les deux dernières fois, les élèves se sont inscrits selon leur envie aux différents ateliers organisés (les élèves de troisième étaient en stage).

Ils ont passé la matinée par petits groupes soit dans deux ateliers de 2 heures soit dans un atelier de 4 heures.????

Il y avait le choix : atelier de danse dont sorgin dantza !, imaginer le monde microscopique, suivre les pas d'explorateurs, flag football, qui est qui ?, basket 3 x 3, jeu de piste à Untxin,  Au nom de Zeus ! les dieux grecs, carnival around the world, détruire les préjugés, las mascaras y el carnaval, dessiner c'est gagné !

Les élèves ont passé un excellent moment entre eux et sont partis déjeuner !

Jeudi 20 février, pendant la pause déjeuner, une équipe technique d'Herri Urrats s'est approchée du collège afin d'enregistrer des images pour le clip vidéo de la chanson de cette année !!

Parmi eux, Etxe et deux membres du groupe Diabolo Kiwi !!! Waouuuhh ! Les élèves étaient très excités dans la cour de récréation...

Dans un premier temps, les enregistrements ont été effectués dans la cour de récréation autour d'un landau Seaska... Les élèves ont pu se rendre compte du temps consacré aux enregistrements à faire et refaire, pour obtenir deux à trois secondes d'images, où placer la caméra, la présence du technicien lumière, les voix, les positions et autres !

Par la suite, ils ont continué leur travail dans une classe pour obtenir d'autres images, toutes autour du slogan "Gaki ge ! Gaki ge !"

Un moment spécial pendant deux heures dans notre collège inoubliable, les élèves se sont concentrés pour repartir en cours par la suite !

Nous félicitons vivement les élèves participants pour leur dynamisme pendant cet enregistrement ! Milesker aux élèves et aux invités !

Le clip vidéo sortira normalement le 10 mars prochain... Après les vacances scolaires ! A voir...

En décembre, suite à la représentation théâtrale de "Zaldi Urdina", la classe de 4A a eu le privilège de participer a un atelier théâtre animé par Arantxa Irigoyen de la compagnie Axut, grâce à un projet PAC.

De décembre à février, ils ont eu 6 ateliers :

- deux ateliers pour créer le texte et le travailler

- trois ateliers pour travailler la mise en scène

- un atelier pour représenter la pièce devant les autres élèves 4ème

De plus, ils ont aussi travailler la voix, l'expression corporelle...etc...

Jeudi 20 février, ils ont présenté leur travail en une heure devant les élèves de 4B et une heure devant les élèves de 4D.

Les lundi 17 et jeudi 20 février, Andrea Aranguren a été invitée au collège pour animer une conférence autour des "réseaux sociaux" pour les élèves de 5ème, une heure par classe.

Dans une première partie, grâce à un jeu, elle a tout d'abord analysé chaque groupe par le biais de questions différentes comme : Qui a un téléphone portable ? un I-Phone ? Qui le laisse dans sa chambre la nuit ? Combien de storys sont partagées  par jour ? Sont-ils en couple ? Parlent-ils de l'utilisation du portable avec leurs parents ? Comment utilisent-ils snapchat, youtube ? Ont-ils des restrictions d'horaires ? et bien d'autres......

Ensuite, ils ont analysé cinq à six exemples de situations par petits groupes et les ont débattues en grand groupe.

Pendant la réflexion, ils ont listé les sentiments de la victime : exclusion, tristesse, colère, déception, envie de se venger, honte, étonnement, peur... Par la suite, ils se sont demandés que fallait-il faire dans ces cas-là : en parler aux adultes même si cela est très difficile, enlever les photos mises en ligne, discussion entre deux personnes, une fois la vidéo publiée il est très difficile de mesurer combien de fois elle a été partagée, une vidéo de personne nue est un délit....

Pour terminer, ils ont attentivement écouté quels sont les risques encourus et comment la loi les punit :

- toujours se méfier de la personne inconnue derrière l'écran !

- le cyber-harcélement, la cyber-violence

- les maux de tête, la création d'addiction, comme pour la drogue

- ce n'est pas toujours la vérité qui est publiée

- les difficultés de contrôle de temps passé

- les informations personnelles sont trop souvent partagées

- un clic et beaucoup de choses, voire trop ?

"Un non respect de règle peut être dénoncé !"

Lors de cette conférence interactive, la participation active des élèves est à souligner ! Milesker Andrea !

Site à consulter : www.e-enfance.org

"Nous sommes tous responsables, attention ! Affrontez !"

Vendredi 14 février, à 19h, les élèves de 4ème ont visionné le film "Les Misérables" de Ladj Lyr, sorti en décembre, au cinéma La Corderie d'Urrugne. L'excellent accueil réservé par l'équipe du cinéma est à souligner et nous les en remercions vivement.

En cours de français, les élèves étudient "Les Misérables" de Victor Hugo et ont pu établir des liens entre les deux oeuvres.

Ce film est fort et présente une réalité qui nous est inconnue. Il est très enrichissant.

Lors du débat de fin de séance, les remarques des élèves on été très positives et il est probable que d'autres sorties similaires soient organisées.

Dans le cadre du projet "Kultura bidean" mené avec la Communauté d'Agglomération Sud Pays Basque, les élèves de la classe de 4D ont commencé à danser.

Suite au spectacle "Être et Phasmes" de la compagnie Libertivoire, vu au Centre Larreko de St Pée sur Nivelle, les quatrièmes sont entrés dans un processus de création grâce aux conseils de la chorégraphe Miriam Perez jusqu'au 18 février.

Des mouvements du corps de tous les jours aux expressions corporelles du projet, les élèves vivent des expériences nouvelles avec leurs camarades, voire inhabituelles en s'essayant, se défiant et en développant leur image, leur portrait.